Manger avec goût dans le cadre d'une chimiothérapie

 

Initiateur: Hôpitaux Dijklander
Mise en œuvre: fin 2018

Description du projet

Les patients qui font une chimiothérapie doivent souvent faire face à la perte, au changement ou à la réduction du goût. Et souvent, ils perdent l'appétit, alors que bien manger est tout aussi important. Dans les Hôpitaux Dijklander (Hoorn et Purmerend), un cuisinier diététicien, Cees Neefjes, fait un test de goût avec le patient. Il examine le profil de goût général : Gustation (les cinq saveurs de base : sucré, salé, acide, amer et umami), Trigémination (stimuli) et Olfaction (odeur). En examinant lequel des trois aspects est réduit chez le patient, il peut adapter le goût.

Après le test, les patients peuvent obtenir des conseils personnalisés pour que le goût revienne en partie ou en totalité. Plus tôt le goût est rétabli, plus tôt le patient mange mieux. Les patients peuvent recevoir les conseils individuellement, mais aussi participer à un atelier ou à un dîner interactif dans le restaurant de l'hôpital.

Plus d'informations sur ce projet peuvent être lues dans:
https://www.noordhollandsdagblad.nl/cnt/dmf20190217_7396001/eten-met-smaak-in-dijklander-ziekenhuis-hoorn-leert-patienten-weer-genieten?utm_source=google&utm_medium=organic

Résultat

Les patients sont reconnaissants du fait que les problèmes qui entourent l'expérience du goût soient pris en compte. Malheureusement, tous les patients ne bénéficient pas du contrôle du goût. Les patients sur qui cela se produit trouvent cela très agréable. Ils apprécient de plus en plus leur nourriture et mangent souvent de plus en plus varié.

Influence sur le professionnel de la santé

Le projet est facilement accessible et les résultats peuvent être obtenus rapidement. Cela fait plaisir au professionnel de la santé. La mise en œuvre prend beaucoup de temps, surtout dans la phase initiale. En particulier, comment transformer les connaissances et les compétences existantes en une méthode de travail pratique et réalisable et sous quelle forme vous voulez la proposer au patient. Vous avez besoin pour cela de professionnels de la santé qui ont plus de compétences et d'expérience dans le contrôle du goût.

Influence sur l'établissement de soins

Pour la réussite de ce projet, l'établissement de soins doit investir dans son personnel (formation supplémentaire en gastro-ingénierie, mise à disposition d'un espace où le test de dégustation et les ateliers peuvent se dérouler, et temps supplémentaire pour le personnel pour effectuer le test).

Ce projet a un impact très positif sur la façon dont le séjour à l'hôpital est vécu et perçu par les patients et leurs familles.

Initiateur

Hôpitaux Dijklander
Lieux: Hoorn et Purmerend (anciennement Westfriesgasthuis et Waterlandziekenhuis)

Personne à contacter pour le projet:
Annita van der Meulen (infirmière en oncologie)
a.vandermeulen@westfriesgasthuis.nl

Autres membres du projet:
Cees Neefjes (cuisinier diététicien)
Jenny Beemster (infirmière oncologie de quartier)
Jolanda Gijben (diététicienne de "Dieet compleet")